"Partir à la recherche de ses ancêtres,
c'est découvrir, petit à petit, l'histoire d'un pays, à travers le vécu de son peuple;
c'est leur rendre hommage, tout en apprenant
à conjuguer le passé avec le présent..."

Suzette Leclair

Un brin d'histoire...

 

 

Biographies:
Félix Leclerc, orfèvre
Florent Leclerc
Guillaume Leclerc
John Le Clear
John Lewis Leclerc
Julien Leclerc
Leclerc dit Francoeur
Leclerc de l'Ile du-Prince-Edouard
Leclerc dit Jolicoeur
Leclerc dit La Bécasse
Leclerc dit Lafleur
Leclerc dit Lafrenaye
Nicolas Leclerc
Pierre Leclerc dit King
Auclair dit Leclair
Comeau dit Leclerc
Giroux dit Leclerc
Houde dit Leclerc
Petitclerc dit Leclerc
Pierre Pantaléon dit Leclerc
Van Clerc dit Leclerc
Vareau dit Leclerc

 

Collaborateurs:
Suzette Leclair

Gilles P. Leclaire

 

Webmestre:
Suzette.Leclair@gmail.com

 

Nous rejoindre:

Gilles P. Leclaire
(514) 453-9387

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vareau / Verreau dit Leclerc, Leclère, Leclair, Leclaire...

La famille de Louis Vareau dit Leclerc nous était tout à fait inconnue jusqu'à récemment. C'est en effectuant une mise à jour des données nécrologiques à la banque de données des Familles Leclerc, à partir de découpures de journaux retrouvées au fond d'un tiroir, qu'il nous a été donné de faire la découverte de cette nouvelle famille souche d'adoption.

En voulant faire l'entrée du décès en 2005 de Jeannine Leclaire, épouse d'André Hogue, nous nous sommes rapidement butée à ce fameux mur généalogique que tous les chercheurs ont rencontré un jour ou l'autre. Heureusement que les ressources qui nous sont disponibles aujourd'hui ont beaucoup évolué depuis dix ans, grâce à l'Internet en autre, où l'on retrouve gratuitement ou à petit prix, certaines ressources incontournables tels que les recensements numérisés, les microfilms des registres de paroisse de l'Institut Drouin et du Family History Library, sans oublier les diverses banques de données mises à la disposition de leurs membres par plusieurs sociétés de généalogie.

En premier lieu, il nous fallait identifier les parents de Jeannine Leclaire. Au Fichier Benoit de la Société généalogique canadienne-française, on retrouve le mariage d'André Hogue, fils d'Elzéar et Laetitia Bélisle, et Jeannine Leclaire, fille d'Arthur Leclaire et Lucienne Poirier, le 2 juillet 1949 à St-Arsène de Montréal. Toujours au Fichier Benoit de la SGCF, se trouve le mariage d'Arthur Leclair, fils de Louis et d'Exilda Morin, et de Lucienne Poirier, fille d'Ovila Poirier et Rosiane Gaudron, le 6 janvier 1933 à St-Barthélemy de Montréal. Jusqu'ici, tout va bien... Mais une recherche du mariage de Louis Leclair et d'Exilda Morin au Fichier Benoit et dans les microfilms de l'Institut Drouin ne produit aucun résultat.

Le mariage précédent étant en 1933, tout en espérant qu'Arthur Leclair a vu le jour avant 1911, je consulte le recensement de 1911, indexé et disponible gratuitement sur AutomatedGenealogy.com. Une note en passant: lorsque l'on utilise les recensements comme sources d'informations, il est nécessaire de prendre les informations qu'ils contiennent avec un grain de sel, car les dates de naissance et l'orthographie  des noms sont très souvent erronés. Donc, ils ne doivent que servir de guide à vos futures recherches, et l'information contenue doit être validée à tout prix. Comme il y a 1,165 Leclair au recensement, je choisi Exilda comme point de repère, et trouve ceci: à Montréal, dans le secteur d'Youville, district de Jacques-Cartier, à la page 29, se trouve la famille de Louis Leclair et de son épouse Exilda:

14   268 Leclair Louis   M Head M Jan 1872 39 1901  
15   268 Leclair Exilda   F Wife M Dec 1875 36 1901  
16   268 Leclair Eglantine   F Daughter S Nov 1899 12 1901  
17   268 Leclair Louis   M Son S Dec 1894 17 1901  
18   268 Leclair Joseph   M Son S Aug 1901 10 1901  
19   268 Leclair Arthur   M Son S Aug 1906 5 1901  
20   268 Leclair Aurore   F Daughter S Aug 1904 7 1901  

Une lecture du document manuscrit laisse perplexe, car Louis Leclair est dit être né au Québec... À première vue, on pourrait croire qu'il s'agit d'un autre Leclair que celui que nous cherchons, donc, une recherche des actes de baptêmes des enfants de ce couple s'impose. Une recherche sur Ancestry pour Églantine ne donne aucun résultat. Allons voir pour Aurore Leclair: à Notre-Dame-du-Rosaire de Montréal, le 16 septembre 1903, se trouve le baptême de Marie Albina Aurore Leclerc [... née le 16 du courant, fille légitime de Louis Leclerc, forgeron et de Azilda Morin de cette paroisse. Le parrain a été David Delorme et la marraine a été Albina Morin, son épouse...]. On note que le parrain et le père ont signé... Et il s'agit bien du couple recherché.



(source: Drouin microfilms / Ancestry #11/17 & 12/17).

On remarque que la date de naissance d'Aurore telle qu'indiquée au recensement, soit Août 1904, est une erreur et qu'on devrait lire Sept. 1903. Une incursion au BMS2000 nous indique qu'Albina Morin est la fille de Joseph et Odile Verdon, et qu'elle a épousé David Delorme le 27 novembre 1895 à la paroisse de l'Enfant-Jésus de Montréal.

Et maintenant, allons voir ce que le baptême d'Arthur nous apporte comme information:


(source: Notre-Dame-du-Rosaire 27 août 1905 Feuillet 14 acte B41 Drouin microfilms/Ancestry 14/22)

L'acte est signé par le parrain Arthur Raymond, la marraine Odile Morin ou Marion, et le père de l'enfant, Louis Leclerc ou Leclair. Encore une fois, on constate que la date de naissance de Joseph Arthur Chéri indiquée au recensement est erronée; il faudrait lire Août 1905 et non 1906. Une incursion au BMS2000 nous indique que la marraine, Odile Morin, est la fille de Joseph et Odile Montmarquette. Est-ce que Montmarquette serait par hasard un "dit nom" pour Verdon ? C'est à voir...

Il y a 143 actes de baptêmes à Montréal de 1900 à 1909 pour un dénommé Joseph Leclerc/Leclair. On y reviendra plus tard. Au tour du fils Louis né vers 1894: à la paroisse St-Jean-Baptiste de Montréal, le 7 août 1894, une surprise nous attend: le baptême de Joseph Louis, né aujourd'hui, fils légitime de  Louis Verreau dit Leclerc, journalier, et de Exilda Morin...

(Source: 1894 St-Jean-Baptiste de Montréal, Feuillet 118 acte B526)

Le parrain a été Joseph Morin menuisier et la marraine Odile Verdon du Mile End qui ainsi que le père n'ont su signer...] Joseph et Odile sont en fait les parent d'Exilda Morin, l'épouse de Louis. Cet acte nous indique donc que le patronyme véritable de Louis Leclerc/Leclair est en fait Verreau ou un de ses dérivés, comme nous le verrons tantôt.

Partons maintenant à la recherche d'un Louis Verreau. Le Fichier Benoit de la SGCF nous sera encore fort utile dans cette recherche. On y trouve le mariage d'un Louis VAREAU, natif de Marseilles, fils de Joseph & Louise Barton, marié le 22 septembre 1890 à la paroisse Ste-Brigide de Montréal, à Izilda Morin, fille de Joseph et Adèle Verdeau. Le microfilm de l'Institut Drouin nous confirme l'acte en question...

(Source: 1890 Ste-Brigide de Montréal, Drouin microfilms / Ancestry #159/247)

On y lit que le 22 septembre 1890, feuillet 154, acte M128  [... après trois publications aux prônes de la messe paroissiale, entre Louis Vareau, journalier de cette paroisse, fils mineur des feux Joseph Vareau et Louise Barton de Marseilles, France, et Isilda Morin, fille mineure de Joseph Morin journalier et de Adêle Verdeau aussi de cette paroisse...]. Les conjoints sont dits ne savoir signer, de ce enquis. Les témoins suivants ont signé:

Et voilà le mystère résolu ! Il était donc impossible de trouver le mariage de Louis Leclair et Exilda Morin. Louis est marié sous le patronyme de Vareau, et Exilda Morin est indiquée comme Izilda au Fichier Benoit alors qu'on la retrouve inscrite comme Isilda au registre.

Il faut parfois utiliser beaucoup d'imagination dans l'orthographe des noms et prénoms enregistrés dans les registres, car on y trouve plusieurs erreurs, et certaines sont de taille. Et lorsqu'un patronyme change du tout au tout, comme ce fût le cas, en partant de Jeannine Leclaire pour remonter à son ancêtre paternel, Louis Vareau (dit Leclerc), il faut pour ainsi dire remonter le courant afin d'arriver à la source...

Nous espérons que les résultats de cette recherche pourront être utiles aux descendants de cette famille, et aux chercheurs qui rencontrent ce genre de problème au cours de leurs propres recherches. Il faut savoir être patient et débrouillard en généalogie, mais surtout, il faut savoir où chercher quand on rencontre des embûches.

Collaboration: Suzette Leclair, généalogiste (Membre de la SGCF, SGCE et SGQ)

 


Familles Leclerc.net © 2010 ~ 2018 | Tous droits réservés

Mise à jour : 15/04/2018