"Partir à la recherche de ses ancêtres,
c'est découvrir, petit à petit, l'histoire d'un pays, à travers le vécu de son peuple;
c'est leur rendre hommage, tout en apprenant
à conjuguer le passé avec le présent..."
Suzette Leclair
 

Un brin d'histoire...

 

 

Biographies:
Félix Leclerc, orfèvre
Florent Leclerc
Guillaume Leclerc
John Le Clear
John Lewis Leclerc
Julien Leclerc
Leclerc dit Francoeur
Leclerc de l'Ile du-Prince-Edouard
Leclerc dit Jolicoeur
Leclerc dit La Bécasse
Leclerc dit Lafleur
Leclerc dit Lafrenaye
Nicolas Leclerc
Pierre Leclerc dit King
Auclair dit Leclair
Comeau dit Leclerc
Giroux dit Leclerc
Houde dit Leclerc
Petitclerc dit Leclerc
Pierre Pantaléon dit Leclerc
Van Clerc dit Leclerc
Vareau dit Leclerc

 

Collaborateurs:
Suzette Leclair

Gilles P. Leclaire

 

Webmestre:
Suzette.Leclair@gmail.com

 

Nous rejoindre:

Gilles P. Leclaire
(514) 453-9387

 

 

 

 

Florent Leclerc

Leclerc est le patriarche de la plus ancienne famille Leclerc de la Nouvelle-France. Originaire de Braye-sous-Faye d'Angers, Anjou France, Florent signe un contrat de mariage le 24 janvier 1658 puis épouse à Trois-Rivières le 4 février 1658 Marie Gendre, âgée d’environ 38 ans, veuve de Jean-Baptiste Bourgery et mère de quatre enfants. Tout le gratin de Trois-Rivières assiste à leur mariage. Il était arrivé au pays au plus tard durant la saison de navigation de 1657, elle 1652.

Florent et Marie eurent trois enfants avant que Florent ne décède en janvier 1664, à l’âge de 44 ans. Sa descendance Leclerc provient de son garçon Jean dit Cap-Breton. Florent était fermier et, comme tous les cultivateurs des environs, venait se réfugier la nuit dans le fort de Trois-Rivières. Ils demeuraient au 931 de la rue Saint-Pierre.

Il nous faut parler d’un fils de l’ancêtre: Joseph-Florent Leclerc. Le grand vicaire Charles-Olivier Caron disait que la voix de celui-ci avait une portée telle qu’elle franchissait le fleuve d’un seul élan pour aller percuter les tympans des agriculteurs de la rive sud. L’historien Sulte confirme l’histoire de ce ténor maître chantre dont la voix franchissait deux milles au moins.

Si la réputation des Leclerc à voix puissante est légendaire, les descendants de Florent se sont aussi illustrés dès le XVIII siècle comme maîtres canonniers, arpenteurs, marguilliers, et capitaines de milice. Ces fonctions peuvent sembler aujourd’hui tout à fait normales et habituelles, mais à cette époque elles étaient confiées à l’élite.

Au décès de Florent, Marie Gendre demeure seule avec les sept enfants. Puis presque 2 ans plus tard soit le 12 novembre 1665,elle signe un contrat de mariage avec Nicolas Masson dit Champagne qui décède peu de temps par la suite. Le 21 février 1667, elle épouse François Michelot qui décède lui aussi sans laisser de descendance puis elle convole en cinquième noce avec Jean Lamarche. Le couple n’aura pas d’enfant mais éleva les sept enfants issus des unions précédentes. Elle décède à Trois-Rivières le 2 janvier 1699 à l’âge de 80 ans.

Le texte a été écrit par Gilles P. Leclaire

 


Familles Leclerc.net © 2010 ~ 2018 | Tous droits réservés

Dernière mise à jour: 15/04/2018